Bienvenue sur le site "A la recherche de l'oiseau bleu... etc."
J'y présente quelques-unes de mes photographies d'oiseaux et de la nature, principalement dans la ville du Crès (département de l'Hérault), mais pas uniquement. Bonne promenade.
Gérard Duvert


A la recherche de l'oiseau bleu

Petite chronique de la nature cressoise


Chez les animaux, la couleur bleue est relativement rare car elle n'est pas produite par des pigments, comme pour le rouge, le jaune ou le brun, mais elle est le résultat d'un phénomène optique de diffusion de la lumière sur la surface de la peau ou des plumes.
Si je vous dis qu'il existe au Crès un oiseau entièrement bleu, tantôt visible, tantôt invisible au gré de son humeur, vous n'êtes pas obligé(s) de me croire. En effet, ce n'est qu'un phénomène "extraordinaire" sorti de mon imagination. Mais l'absence de preuve de l'existence de cet oiseau bleu ne constitue nullement une preuve de son inexistence. A méditer.
Cette quête de l'improbable oiseau bleu à travers Le Crès n'est qu'un prétexte. Elle révèle une grande variété de la faune et de la flore pour une superficie relativement modeste de la commune, moins de 6 km².
Les photos sont classées des plus récentes aux plus anciennes.
  



23 mars 2020
Accouplement de tipules
Confinement - 6ième jour. Faute de grands espaces, on peut se rabattre sur le monde des insectes qui vivent autour de nous. Les tipules, appelées aussi "cousins", ou "araignées d'eau", ressemblent à d'énormes moustiques, mais heureusement ils ne piquent pas. Seules les larves peuvent s'avérer nuisibles pour les récoltes. Les tipules sont nombreuses cette année, sans doute, à cause d'une fin d'hiver humide. La femelle, plus grande que le mâle, se trouve en haut sur la photo.





17 mars 2020
Premiers canetons de l'année
Deux heures avant le début du confinement pour cause de coronavirus, au bord du lac. Une cane, type colvert d'origine domestique, s'éloigne de la berge pour regagner l'île, suivie par ses trois canetons, les premiers aperçus cette année. Cette année, le printemps sera calme autour du lac.





29 février 2020
Traces de sangliers
Sur ce terrain d'herbes et de ronces situé entre le Salaison et la D65, ces nombreuses traces sur l'herbe témoignent vraisemblablement du séjour d'un groupe de sangliers.





20 février 2020
Pêche miraculeuse sur le lac (suite)
Ce poisson, une truite gold, se débattra longtemps dans le bec puissant du Grand Cormoran. En vain, car il finira dans l'estomac du redoutable pêcheur.





13 février 2020
Premières feuilles
La nature est en avance cette année. Au bord du Salaison, les frênes sortent leurs premières feuilles.





8 février 2020
Pêche miraculeuse sur le lac
Comme à chaque lâcher de poissons dans le lac par l'association "La Gaule Cressoise", la demi-douzaine de Grands Cormorans présents ce jour-là s'en sont donnés à coeur joie au grand dam des pêcheurs. Mais bien vite repus, ils ont rapidement regagné les bouées jaunes pour digérer et faire sécher leurs plumes.





30 janvier 2020
Vernissage de l'exposition photos : "Les oiseaux du Crès"
Organisée du 30 janvier au 15 février 2020 à la Bibliothèque Molière, cette exposition m'a permis de présenter les plus de 90 espèces d'oiseaux que j'ai pu observer et photographier sur la commune du Crès.





28 janvier 2020
Ecrevisse
Les pluies du week-end dernier ont, par endroits, fait sortir le Salaison de son lit habituel entre le Pont des Passes et le passage à gué. Lorsque l'eau s'est retirée, cette écrevisse s'est retrouvée sur la terre ferme, devenant une proie facile pour un prédateur qui a mangé une partie de sa queue.





26 janvier 2020
Amandier en fleurs
Au bord du lac, les amandiers (Prunus dulcis) commencent à fleurir. Leur floraison précoce n'annonce pas forcément la fin prochaine de l'hiver, comme on a pu le constater en 2018.





9 janvier 2020
Grive mauvis
Un nouvel habitant ailé repéré non loin du Salaison, la Grive mauvis, la plus petite des grives, venue passer l'hiver chez nous. Au printemps, elle migrera pour se reproduire plus au Nord en Scandinavie ou en Russie.





3 janvier 2020
Sarcelles d'hiver hybrides
Parmi les canards de type colvert et les mouettes rieuses, je remarque un petit groupe de 5 canards plus petits que les autres. Ce n'est pourtant plus la saison des canetons. En y regardant de plus près, il s'avère que ce sont des sarcelles d'hiver, hybrides au vu des variations de plumage d'un individu à l'autre. On remarquera la tache verte qui entoure l'oeil et s'étire vers la nuque, caractéristique des sarcelles d'hiver mâles.
Avis aux spécialistes des sarcelles domestiques, je suis intéressé de savoir de quel type d'hybridation il s'agit.






Suite : 2019 2s  |  2019 1s  |  2018 2s  |  2018 1s  |  2017  |  2016  |  2015 et antérieur

Plan du site